Plans de santé à court terme non-Obamacare en hausse

      Commentaires fermés sur Plans de santé à court terme non-Obamacare en hausse

Les Américains recherchent des alternatives à moindre coût en ce qui concerne leurs besoins en matière de soins de santé.

Ceux qui n’ont pas besoin d’une forte demande de services médicaux pour être couverts ont d’autres options. Même ceux qui ont des exigences médicales mensuelles ou trimestrielles vont bien avec peu de couverture s’ils économisent suffisamment sur les primes. La bonne nouvelle est qu’il existe des plans alternatifs ici, et leur demande continuera de croître au cours de 2018. L’administration Trump a signé un décret exécutif à l’automne 2017 qui exige que les plans de soins de santé à court terme s’étendent de la restriction actuelle de 90 jours à 365 jours complets, comme c’était le cas auparavant. Ces types de politiques ne sont pas là pour remplacer les plans de l’ACA, mais pour offrir aux individus et aux familles plus d’options pour leurs besoins en matière de soins de santé. C’est une excellente nouvelle pour des millions d’Américains qui ne sont pas admissibles aux prestations de santé fédérales et qui ne peuvent pas vraiment payer les primes des régimes ACA. En libérant une partie de vos dollars gagnés avec un tel effort, vous pouvez les remettre dans l’économie, la retraite, le collège ou tout ce dont vous avez besoin. Les plans à court terme sont des plans de santé non qualifiés par l’ACA qui ne sont pas tenus de couvrir les conditions préexistantes ou certaines prestations. Ces avantages comprennent: les soins de maternité et néonatals Services de santé mentale et trouble de toxicomanie Avantages spécifiques des soins préventifs, tels que les examens de routine, les mammographies, les dépistages du cancer, etc. Services pédiatriques (soins buccaux et de la vue) Les plans à court terme sont une excellente option sans couverture préalable de la police. L’assurance est censée couvrir les choses soudaines et coûteuses que vous ne pouvez généralement pas payer vous-même. Regardez leurs propriétaires et leur assurance auto. Ils offrent une couverture contre les risques imprévus et coûteux que vous ne pouvez pas assumer. Les plans médicaux à court terme font exactement cela. L’extension du plan médical à court terme du maximum actuel de 90 jours au maximum de 365 jours prend effet le 1er mai. Après cette date, vous pouvez soumettre une demande auprès d’une compagnie d’assurance qui propose le plan à court terme qui ne ne pas avoir la limite maximale de 90 jours. Un autre inconvénient pour 2018 est le mandat individuel. Le plan médical à court terme n’est pas un plan compatible ACA selon l’IRS et sera soumis à la pénalité fiscale lorsque vous déposerez vos impôts en 2018. Il existe d’autres moyens pour éviter cela. Vous devriez chercher un professionnel dans le domaine pour plus d’informations. Pour l’exercice 2019, cette amende fiscale disparaît.